La gestion des réseaux sociaux en Chine

Quels sont les réseaux sociaux chinois les plus populaires ?

Quand on se lance sur un marché aussi différent de l’Europe que celui de la Chine, on se doit de remettre en question tout ce que l’on croit savoir sur les stratégies de visibilité en ligne. Quelles sont les pratiques et les plateformes utilisées par les Chinois ? C’est tout un nouveau monde qui s’ouvre à vous, et bien entendu, la gestion des communautés en ligne aussi doit être revue. Pour vous faire connaître, vous aurez besoin de découvrir les réseaux sociaux populaires en Chine. Là-bas, pas de Facebook, pas de Twitter, etc. Rassurez-vous cependant, des équivalents existent… mais avec leurs spécificités !
Vu du Web, agence de visibilité en ligne sur la Chine, vous accompagne dans la découverte des grands réseaux sociaux chinois. Découvrez le pack Chine UP que propose Vu du Web pour vous développer en chine.

Weibo et WeChat, les réseaux sociaux maîtres en Chine

Si vous voulez communiquer par courts messages avec vos clients, l’idéal est Weibo, qui n’est rien d’autre qu’une copie quasi-conforme de Twitter. Constatez vous-même :

weibo

Weibo est un réseau social très populaire en Chine qui compte plus d’un million et demi d’utilisateurs ! Il vous permettra de rester en contact et de fidéliser votre clientèle exactement de la même façon que Twitter. Cependant, il reste quelques subtilités. Notamment, si vous voulez que votre compte soit « officiel ». Il est nécessaire de payer un prix variable, mais qui permettra de montrer votre sérieux aux utilisateurs. Pour mieux communiquer sur le web chinois, Vu du Web a par ailleurs créé son propre compte Weibo !

On retrouve également WeChat, une application mobile de messagerie instantanée comparable à Whatsapp. Elle est aujourd’hui ouverte au monde entier, mais est avant tout très populaire en Chine, avec 468 millions de personnes inscrites. Si vous êtes une entreprise, c’est l’application idéale pour rester en contact avec les mobinautes. A l’image de Weibo, vous pouvez également créer votre propre compte et poster des petits messages qui apparaîtront dans le fil d’actualité de vos abonnés.

Cela peut vous servir de newsletter : tous les Chinois qui utilisent Internet n’ont pas forcément d’adresse mail, là où WeChat est très répandu, y compris chez les personnes plus âgées (40-50 ans), chez qui ce réseau social est plus utilisé que le mail. Attention : il faut payer pour utiliser ce service. Voici une capture d’écran d’une page WeChat.

wechat

Renren et Youku, des réseaux sociaux moins populaires, mais toujours utiles

Weibo et Youku sont les plus populaires, mais il existe d’autres réseaux sociaux chinois qui peuvent également vous permettre de maintenir le contact avec votre clientèle en Chine.
Facebook aussi a son équivalent, et il s’appelle RenRen. Il fonctionne de la même manière, mais contrairement à son modèle, ce n’est pas le réseau social chinois le plus populaire. Il est avant tout utilisé par les jeunes, contrairement à Facebook, utilisé par toutes les tranches d’âge. Les marques peuvent se créer une page, à laquelle les utilisateurs peuvent s’abonner. En revanche, la marque, elle, ne peut pas s’abonner. Ci-dessous, voici une capture d’écran de la page de Coca-Cola, qui dispose de 779 096 abonnés rien que pour la Chine.

renren

Enfin, on retrouve Youku, l’équivalent de Youtube, avec là encore de nombreuses différences. On retrouve le concept de chaîne, mais il est impossible de gagner sa vie en publiant des vidéos. Cependant, si vous avez besoin de communiquer sous forme audiovisuelle, cette plateforme est incontournable, ne serait-ce que parce que Youtube est bloqué en Chine…

youku

Communiquer sur les réseaux sociaux en Chine

Il ne suffit pas d’avoir créé un compte sur les réseaux sociaux pour avoir du succès en Chine.
Bien entendu, certaines habitudes ne changent pas : il est préférable de publier régulièrement, de réagir et de répondre aux internautes, mais certaines différences doivent absolument être bien prises en compte pour vous adapter correctement ou éviter certains faux pas.

Premièrement, cela semble une évidence : parlez chinois. N’essayez pas de contourner la difficulté de la langue en publiant des messages en anglais. Toutes les grandes marques s’adressent aux Chinois dans leur langue maternelle et c’est ce que le public attendra de vous. Confiez la gestion de vos comptes à un locuteur natif, qui connaît la culture chinoise et les réseaux sociaux locaux et qui sera donc à même de communiquer au mieux avec vos clients.

Autre particularité sur Weibo (même si cette logique est applicable à Twitter) : les Key Opinion Leaders (KOL). C’est ainsi que l’on appelle les personnes connues ayant un compte Weibo avec de nombreux abonnés. Ils sont très influents et chacune de leurs publications ou chacun de leurs partages est jugé digne de confiance. Autrement dit : si vous réussissez à convaincre l’un deux de parler de vous ou de partager une de vos publications, votre image de marque s’en verra renforcée et votre page Weibo bénéficiera d’une grande publicité.

Bien entendu, les sujets politiques sont à proscrire. Le web est surveillé de près et à trop parler de politique ou du gouvernement en de mauvais termes, votre compte peut se retrouver purement et simplement supprimé. Soyez donc prudent avec les sujets que vous abordez !

Si vous lancer sur les réseaux sociaux en Chine vous semble difficile, Vu du Web est là et a créé un pack pour se développer en Chine ! Nous saurons vous apporter notre aide et gérer vos communautés en ligne ! Contactez-nous pour un devis gratuit ou téléphonez-nous pour en savoir plus !