Algorithme Panda et la pénalité

Google Panda : comment se sortir de la pénalité ?

Malheur ! Alors que jusqu’à tout récemment, tout allait bien et que les visiteurs se bousculaient sur votre site, subitement, vos positions se sont écroulées, et votre trafic avec. Après une enquête, vous avez finalement déterminé la cause de cette catastrophe : Google Panda a frappé votre site ! Si le diagnostic est posé, le problème est toujours là : comment se sortir de cette pénalité si handicapante ?
Vu du Web, agence de référencement naturel à Montpellier, vous guide pour vous sortir de cette situation.

Quels sites sont visés par Google Panda ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une pénalité Panda peut être appliquée à votre site. Comme nous l’expliquons dans notre article à ce sujet, c’est un filtre lancé de façon ponctuelle qui va nettoyer l’index de Google à un instant T. Son objectif est de réduire la visibilité des pages au contenu textuel de faible qualité selon les critères de Google, le tout pour proposer des résultats de recherche toujours plus qualitatifs à l’internaute.

Sont donc visés par Panda les fermes de contenus (des sites qui produisent du contenu de façon industrielle pour capter un maximum de trafic et gagner de l’argent grâce à la publicité), les sites présentant très peu de contenu (car peu informatifs pour l’utilisateur) ou les sites présentant des textes dupliqués.

Si votre site a été frappé par Panda, c’est du côté des contenus de votre site qu’il faudra se pencher.

Quelles mesures pour échapper à Google Panda ?

Pour se sortir de la pénalité Panda, il est nécessaire de mettre en place de nombreuses mesures, en fonction du problème de votre site. Avant toute chose, il convient de s’assurer que la publicité n’encombre pas vos pages : si elle prend plus de place que votre contenu, c’est un problème. Restez mesuré et ne laissez pas la pub se mettre entre l’utilisateur et votre contenu.
L’important, ensuite, est de déterminer si votre site comprend du contenu dupliqué. Premièrement : le plagiat est formellement proscrit. Si vous avez copié les textes d’un autre site, il faudra intégralement réécrire ce contenu.

Cependant, ce que l’on retrouve le plus souvent sur le web, c’est la duplication de contenu interne. Elle n’est pas forcément volontaire et est souvent due à des pages qui se créent automatiquement ou à un manque de temps : difficile de gérer une boutique en ligne et de rédiger une description unique pour 2 000 produits.

Cependant, Google Panda n’aime pas le contenu dupliqué, qu’il pénalise. Si vos pages présentent très souvent les mêmes textes, la pénalité tombera. Il est donc très important de repérer quelles pages de votre site reprennent tout ou partie d’un même texte, afin de corriger ce problème… le plus souvent, ici aussi, en réécrivant le contenu. Ensuite, il sera indispensable de vous assurer que vos pages présentent un contenu dense. Pour cela, la solution idéale est d’utiliser un outil de crawl, comme Screaming Frog (payant, mais très efficace), c’est-à-dire : un outil qui va parcourir votre site dans son intégralité et lister toutes les pages existantes. Grâce à cela, vous pourrez plus facilement isoler les pages problématiques, en listant toutes celles qui manquent de contenu.

S’en sortir en rédigeant du contenu

Une fois que vous avez réussi à lister vos pages manquant de contenu ainsi que toutes celles dont le texte est dupliqué, vous allez pouvoir vous atteler au plus dur : choisir la solution à mettre en place.

La première solution est de rédiger quelque chose de neuf, original, dense et informatif pour vos visiteurs là où votre site en a besoin. Si vos pages principales (vos catégories de produit, votre page d’accueil, etc.) sont vides ou si leur contenu est dupliqué, la seule solution est de rédiger un texte unique pour chacune d’entre elles. Il en va de même pour les boutiques en ligne, avec leurs produits, dont la description se doit d’être originale et non pas reprise. Le contenu se doit également d’être long car Google favorise les pages avec beaucoup de contenu (contrairement aux pages vides, qui ne trouvent pas grâce à ses yeux). Rédiger quelques centaines de mots est suffisant pour satisfaire le Panda.

Décrivez votre activité ou vos produits de façon précise, répondez à toutes les questions que l’internaute pourrait se poser sur le thème de chaque page, et vous devriez réussir à écrire un contenu long, et surtout utile à l’utilisateur.

Désindexer les pages inutiles

Cependant, dans bien des cas, il est irréaliste de penser que l’on peut rédiger un texte pour chacune de ses pages, notamment quand on en a beaucoup ou que l’on doit faire face à de la duplication automatique de contenu interne. Heureusement, d’autres solutions existent.

Dans le cas où vous possédez une boutique en ligne et que vous vendez de nombreuses déclinaisons du même modèle d’un produit (avec des couleurs ou des tailles différentes), mais que vous ne voulez pas les réunir sur une même page, vous pourrez mettre en place une balise canonical dans le corps des pages en trop. Le rôle de cette balise est, dans le cas où un contenu est présent à plusieurs endroits du site, d’indiquer une page de référence, qui deviendra la seule page valable pour ce contenu aux yeux de Google. Choisissez une page produit de référence et indiquez sur toutes les autres pages laquelle les moteurs doivent retenir.

Attention : n’utilisez cette balise que pour des produits quasi-identiques.
Enfin, dans le cas des pages presque vides, sur lesquelles vous ne savez pas quoi rajouter et qui de toute façon, ne représentent pas une véritable valeur ajoutée pour les utilisateurs, la solution la plus simple est de les désindexer purement et simplement.

Pour cela, il vous suffit de placer une meta robots dans le code votre page et de la mettre en noindex. De cette façon, les moteurs de recherche sauront qu’ils ne doivent pas indexer la page et c’est comme si elle n’existait pas pour eux. Placez donc cette balise sur toutes les pages vides ou avec du contenu dupliqué, mais dont l’utilité est limitée. Enfin, vous pouvez être tenté d’utiliser votre fichier robots.txt pour désindexer vos pages, d’autant plus que vous pourrez ainsi prendre en charge des répertoires entiers. Attention ! Le robots.txt interdit l’accès à vos pages, mais n’empêche en rien leur indexation ! Si vous interdisez l’accès à des pages déjà indexées, celles-ci resteront dans l’index. Cette technique n’est donc à utiliser que sur des pages qui ne sont pas indexées. Et par sécurité, il est toujours préférable de placer les pages concernées en noindex.

Conclusion : la sortie de Google Panda est possible

Une fois ce travail effectué sur votre site, vous devriez enfin voir des résultats. Certes, cela ne permet pas de regagner automatiquement les positions que l’on a perdues, mais petit à petit, n’importe quel site touché par une pénalité peut revenir en première position sur ses mots-clefs principaux, cela demande cependant beaucoup de travail et il est indispensable de s’armer de patience car en référencement naturel, les choses prennent toujours du temps.

Remplissez les pages qui sont véritablement utiles à l’utilisateur, désindexez les pages vides ou inutiles, utilisez la balise canonical et vous réussirez à vous en tirer. Si vous avez été pénalisé, Vu du Web vous accompagnera pour sortir de cette situation délicate.