Google, ses algorithmes et ses filtres

Une brève revue des changements intervenus dans Google pour indexer et ordonner les pages ou les sites web

Les « spiders » de Google parcourent en permanence les sites internet du monde entier. Afin de délivrer une liste ordonnée de pages répondant à une requête précise, toute une série de processus et d’opérations ont pour but d’évaluer les sites et de les comparer. Avec l’affichage de résultats connexes (recherche universelle, vidéos, images, pack de géolocalisation, knowledge graph panel, carrousel, actualités) et des supports (mobile ou non), les algorithmes sont multiples. Ils sont accompagnés de nombreux filtres qui remanient l’index de Google (bien souvent sur le principe des pénalités) pour donner, au final, les listes de sites tels que l’on peut les voir sur Google sur une requête donnée.

Filtres et algorithme subissent tout au long de l’année des modifications mineures sur des dizaines oudes centaines de critères, officiellement annoncés ou non. Parfois, des modifications majeures sont lancée avec des effets rapidement observables dans les pages de résultats. Ces dernières ont tous un petit nom donné par Google ou par les référenceurs. Nous vous donnons ici un aperçu d’une dizaine d’entre eux parmi les principaux apparus depuis 2011.

Les principaux algorithmes apparus depuis 2011

PANDA : Filtre actif depuis février 2011, ce filtre a pour but de trier les pages ou les sites en entier par rapport à des critères de pertinence relatifs aux contenus proposés. Google a déclaré depuis que ce filtre est intégré de façon continue à l’algorithme principal, mais on constate toujours des mises à jour majeures régulières (la prochaine est programmée en juin 2015). En savoir plus sur Google Panda.

PENGUIN : Penguin est un filtre qui a pour but de pénaliser les sites internet vers lesquels de nombreux liens externes (backlinks) « de mauvaise qualité » (source, ancres sur-optimisées) pointent « abusivement » afin de combattre les failles de l’algorithme concernant le poids des backlinks, auparavant facilement manipulable. Il a été lancé au printemps 2012 avec une poignée de mises à jour (la dernière en octobre 2014). Il serait également intégré de manière continue. En savoir plus sur Google Penguin.

GOOGLE VENICE & GOOGLE PIGEON : Venice est une modification de l’algorithme qui touche les requêtes géolocalisées afin de proposer des sites web traitant de la zone. Pigeon resserre les liens en modifiant les résultats sur de nombreuses requêtes (présentation, nombre, zone de ciblage) et en étandant les critères de sélection. En savoir plus sur Google Pigeon.

PAGES SATELLITES & QUALITY UPDATE : sortis il y a peu dans nos contrées et encore flous quant à leurs impacts et modes d’évaluations. Comme leur  nom l’indique, le premier filtre est censé pénaliser les pages ou les sites dits satellites, et le second évaluer la qualité des pages, manifestement de manière différente que Panda, mais on en sait guère plus !

HUMMINGBIRD (Colibri) : depuis l’automne 2013,  cet algorithme est lié à la recherche sémantique, afin deviner le sens des recherches, fournir les bonnes réponses en ce sens et alimenter le « knowledge graph » et d’autres blocs de résultats.

PAYDAY LOAN: lancé en Juin 2013, avec d’importantes mise à jour mai et juin 2014, pour pénaliser fortement les sites « spammy » autour des thématiques «borderline » : pharmacie, crédits, porno, pari en ligne .

GOOGLE PAGE LAYOUT (2012) pour filtrer les sites avec de la publicité excessive.

COMPATIBILITE MOBILE : lancé en avril 2015, il analyse la responsivité d’un site pour le filtrer (ou pas) dans les pages de résultats appelées depuis un mobile. En savoir plus sur le référencement mobile.

IN-DEPTH ARTICLES : pour favoriser les pages web possédant des articles de fond à la Wikipedia (août 2013).

D’autres critères ont été officiellement annoncés, lesquelles apparaissent plus comme des changements de niveau de curseur relatifs à certains critères afin de pénaliser ou favoriser plus ou moins les sites web : vitesse de chargement, https, nom de domaine avec des expressions exactes … Penguin, Panda et maintenant Pigeon ont grandement contribué à redéfinir les stratégies de référencement des sites web. Mais la liste des critères est longue et en perpétuelle évolution : nous ne sommes donc certainement pas au bout de nos surprises. Plus que jamais, l’expertise SEO reste la meilleure garantie pour maximiser sa visibilité sur internet !

Les dossiers thématiques