vu du web referencement payant et social

Le référencement payant ou social, une autre façon d’être visible en ligne

Alors que votre campagne de référencement naturel (ou SEO) vient d’être lancée et que votre équipe dédiée travaille d’arrache-pied, peut-être vous demandez-vous à présent quelles autres stratégies peuvent être mises en œuvre pour développer votre trafic. Car si le référencement naturel est efficace sur le long terme, il faut savoir patienter pour voir poindre les résultats de vos efforts.
En attendant, il est tout à fait possible de se pencher sur d’autres formes de référencement, qui vous permettront de compléter astucieusement votre stratégie : le référencement social et les liens sponsorisés.

Le référencement payant ou liens sponsorisés

Aussi appelé SEA (pour Search Engine Advertising), les liens sponsorisés sont une pratique complémentaire au SEO, plus couramment appelée « référencement payant ». Il existe de très nombreuses différences fondamentales entres une campagne de référencement naturel et de liens sponsorisés.

Avant toute chose, le référencement payant est immédiat. Vous n’avez qu’à paramétrer votre campagne et à partir de ce moment, vous serez tout de suite en haut de la première page de Google, pour des requêtes très concurrentielles. Votre site apparaîtra au-dessus des résultats naturels, comme dans l’exemple ci-dessous, où les liens sponsorisés sont accompagnés de la mention « annonce » sur fond jaune :

Liens sponsorisés

 

En réalité, cependant, vous n’êtes pas certain d’apparaître en haut de page : les liens sponsorisés peuvent également être affichés en bas de page.

Pour être exact, les liens sponsorisés impliquent de payer pour être positionné, là où vos performances en référencement naturel dépendent plus de votre stratégie que de la hauteur de votre investissement. Ainsi, à chaque fois qu’un internaute cliquera sur l’une de vos annonces, vous devrez payer un coût qui dépendra (entre autres) de l’offre et de la demande sur le mot-clef qu’aura tapé l’internaute pour vous trouver.

Pour éviter que votre budget soit imprévisible, vous pouvez définir un plafond de dépense quotidien, ainsi qu’un coût maximum par clic. Ainsi, si vous décidez de fixer votre limite à 100 euros par jour et que vous définissez votre enchère maximum à 50 centimes, vous pourrez recevoir 200 clics par jour (si l’enchère est bien à 50 cts). Une fois votre budget épuisé, vos annonces ne seront plus affichées.

Cependant, plus votre enchère est basse, moins vous avez de chance d’apparaître en première place, voire d’apparaître tout court. Certes, la pertinence de votre site compte également pour le classement, mais fixer votre enchère au minimum mettra à mal l’efficacité de votre campagne. A l’inverse, une surenchère réduira probablement la rentabilité de votre action. Vous l’aurez compris en SEA, tout est question d’équilibre et de stratégie d’acquisition.

C’est donc une stratégie complexe et un travail quotidien que vous devez mettre en œuvre pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Pour une gestion plus efficace de votre campagne, vous pouvez compter sur des agences spécialisées en visibilité en ligne telles que Vu du Web.

Le référencement social

Egalement appelé SMO (Social Media Optimization), le référencement social passe par les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou Google+.

Les réseaux sociaux font partie intégrante de votre visibilité en ligne. Après tout, il s’agit de plateformes populaires sur lesquelles les internautes se rendent très souvent. C’est donc l’endroit idéal pour entrer en contact avec vos clients et vos prospects. Si vous promouvez votre site en proposant des réductions ou en organisant des concours, par exemple, vous attirerez davantage de visiteurs.

Il est important de bâtir une communauté sur Facebook, Twitter ou Google+, qui suivra les publications que vous partagez, qui verra les promotions et le contenu que vous mettez en avant et qui pourra à son tour les partager. Les moteurs de recherche, Google en tête, ont affirmé qu’ils prenaient en compte les partages sociaux pour le classement des sites dans leurs résultats de recherche. Plus votre site est partagé, meilleures seront vos performances naturelles ! Négliger le référencement social revient donc à se couper d’un pan très important de votre stratégie de visibilité en ligne. Même si le « jus SEO » d’une stratégie de référencement social est nul, cette dernière permet d’envoyer des « signaux sociaux » aux moteurs de recherche.

Vu du Web vous aidera à développer votre popularité sur les réseaux sociaux, en animant vos communautés et en poussant vos produits ou vos services.

Conclusion : les liens sponsorisés et les réseaux sociaux complémentaires au SEO

La visibilité en ligne est indispensable aujourd’hui pour les entreprises. Quand on se lance sur le web, le premier objectif que l’on se fixe est bien souvent d’arriver en première position dans les résultats naturels. Cependant, une prestation en SEO prend du temps et n’est qu’une des nombreuses sources de trafic d’Internet.

Il est dangereux pour un site d’être entièrement dépendant d’une seule source de trafic. Dans le cas du référencement naturel, personne n’est à l’abri de mauvais résultats, d’attaques visant à mettre à mal votre image auprès des moteurs de recherche (negative SEO) ou même d’une pénalité Google. Si vos positions s’écroulent, vous perdrez une partie importante de vos visiteurs.

Cependant, si vous avez complété votre SEO par des liens sponsorisés ou du référencement social, ces deux sources de trafic, non affectées, vous apporteront toujours les précieux visiteurs grâce auxquels votre activité perdurera.

Pour une stratégie de visibilité en ligne complète, les agences web telles que Vu du Web vous apporteront des solutions et des stratégies qui vous rendront visible sur tous les fronts.

Les dossiers thématiques