4
Jan
Google 2024 : Comment l'Indexation Évolue face à l'Essor du Contenu IA

Plongée dans l’ère de l’IA : Google va muscler son jeu d’indexation

Les nouveaux critères de Google
pour trier le bon grain de l’IA

L’ère numérique prend un tournant science-fiction en 2024 avec l’invasion des contenus produits par les IA. Imaginez une bibliothèque géante où les livres sont écrits à la vitesse de la lumière par des robots super-intellectuels. C’est un peu le web aujourd’hui. Alors, comment Google, le grand manitou des moteurs de recherche, va-t-il s’y retrouver dans cette jungle de données ?

C’est le gros casse-tête : avec des intelligences artificielles crachant des articles, des images et même des vidéos comme des mitraillettes, le web se retrouve enseveli sous une avalanche de contenu. Ça soulève des questions épineuses : comment garantir la qualité, l’originalité et la fiabilité de ce tsunami d’infos ?

Google, qui règne en maître incontesté sur le royaume des moteurs de recherche, doit jongler avec cet afflux inédit. Son algorithme, conçu à l’origine pour trier des contenus humains, doit maintenant se frayer un chemin dans cette marée de données auto-générées. Le challenge ? Continuer à offrir des résultats de recherche au top, précis et pertinents.

Alors, vers une indexation plus pointilleuse ?


Bingo ! Google pourrait devoir jouer les fins limiers, en étant plus tatillon sur ce qu’il indexe. On peut s’attendre à des critères plus coriaces pour juger la qualité et la pertinence du contenu. Petit tour d’horizon des possibles changements :

👉 Pousser le bouchon plus loin sur l’Authorship ou l’E-A-T (Expertise, Autorité, Fiabilité). Objectif : propulser en tête de liste le contenu le plus croustillant.

👉 Chasse aux copieurs : Google pourrait renforcer l’utilisation d’outils anti-plagiat pour repérer et blacklister les contenus copiés-collés.

👉 Vérifier la fiabilité : Les sites blindés d’infos vérifiables, soutenus par des recherches béton et des sources solides, pourraient avoir le vent en poupe.

👉 Miser sur l’expérience utilisateur : Un site qui se la joue ergonomique, facile à naviguer et rapide comme l’éclair pourrait marquer des points supplémentaires.

Authorship et E-A-T :
Les nouveaux gardiens de la qualité web

En plus, Google pourrait concocter des méthodes pour différencier le contenu créé par l’homme de celui pondu par les IA, et évaluer leur qualité et pertinence séparément. Pas de la science-fiction, ça !

Mais attention, la frontière entre le contenu humain et IA peut être floue. Serrer la vis sur les normes pourrait secouer pas mal de créateurs de contenu bien intentionnés.

Vers un Web plus éthique :
Les opportunités des nouvelles normes Google


Cependant, cela pourrait être l’occasion rêvée d’améliorer la qualité du contenu en ligne et de pousser vers des pratiques de création plus éthiques et responsables. Allez, à vos claviers, créateurs du web ! Le futur du contenu en ligne vous attend.

Laurent, Directeur marketing et innovation
Photo de profil pour Laurent

Ce n’est pas fini !
On a aussi d’autres sujets bouillants

Sinon vous pouvez aussi
réchauffer votre veille

en vous abonnant
sur vos réseaux préférés

Planifiez un appel gratuit