La journée d’un netlinker chez Vu du Web

  • Date : 24 Mar 2016
  • -Auteur : Jérémy LINDINI
  • -Catégorie : Actualités du Web
  • Votre vote :
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
24 Mar 2016

Je vais tenter de vous décrire ma journée en tant que netlinker. Mon rôle chez Vu du Web est d’obtenir des liens externes pour les sites des clients. Pour cela je mets en place des stratégies de netlinking, afin d’accroître le nombre et la qualité des liens et donc améliorer le positionnement des sites.

8:30 petite veille SEO

J’allume le PC et dès qu’il est lancé, je me mets tout de suite sur ma veille quotidienne. Pour cela j’utilise Feedly. C’est un agrégateur de flux RSS. Il me permet, depuis son interface, de gérer et personnaliser mes abonnements aux différents blogs que j’ai sélectionnés. Majoritairement, ce sont des blogs qui traitent du référencement naturel, mais j’ai quand même glissé quelques sites spécialisés dans d’autres secteurs du web afin d’être toujours informé des tendances à venir.

Je poursuis ma veille sur Twitter et sur les quelques forums SEO où je suis inscrit. Twitter me permet essentiellement de voir les articles partagés par d’autres référenceurs et que je n’ai pas forcément dans mon flux Feedly. En ce qui concerne les forums, j’aime y aller faire un tour car c’est l’occasion d’échanger et de partager notre expérience entre SEO ainsi que les problématiques que l’on rencontre. Certains jours de la semaine, je pousse encore plus loin ma veille en regardant les alertes Google que j’ai mises en place sur quelques mots-clés.

9:30 recherche de nouveaux spots de liens

Je poursuis ma matinée par la recherche le nouveaux spots de liens pour les sites des clients de l’agence, c’est à dire : de sites de qualité où l’on peut obtenir un bon lien. Pour ce faire, j’analyse le profil de liens du site web d’un client dont j’ai la charge ainsi que ceux de ses 10 principaux concurrents. Dans mon analyse, je regarde essentiellement avec l’outil Majestic les indicateurs de qualité des sites, le nombre de domaines référents et les ancres de liens (le texte sur lequel se trouve le lien). De cette analyse, j’extrais les sites les plus intéressants afin de contacter les webmasters pour leur proposer un mini-partenariat du type échange de liens, guest blogging (rédaction d’article pour le site, avec lien dans le corps du texte)… C’est cette partie-là qui me prend le plus de temps dans mon travail mais j’essaie de m’arrêter vers le coup de midi.

14:00 C’est parti, je programme le netlinking pour le client

Afin d’être bien organisé, j’ai un fichier Excel pour chacun des clients. Quand je programme un objectif de netlinking, j’ai plusieurs colonnes à remplir :
– Une pour le type de spot que je souhaite, ça peut être un annuaire, un profil, du guest blogging ou un échange de liens par exemple.
– Une où je détermine la source du spot, c’est là que que je saisis les nouveaux spots que j’ai trouvés le matin.
– Une pour la page de destination. En effet, en fonction de la stratégie décidée avec le client, je choisis la page de destination sur laquelle devra pointer mon lien.
– Et la dernière où j’ajoute l’ancre de mon lien.

16:00 Je mets en place ma programmation

La journée est bientôt finie, c’est le moment pour moi de mettre en application tout ce que j’ai fait. Je vais traiter l’intégralité mon fichier Excel afin de commencer le netlinking du client pour le mois en cours. Par exemple, si mon premier lien à placer est sur un post en guest blogging, je récupère alors l’article que j’ai préalablement commandé à Etienne (la rédaction n’étant pas forcément mon point fort, je préfère demander à une véritable “machine à écrire” de le faire) et je le transmets au bloggeur qui lui, le publiera sur sont blog. Une fois l’article en ligne, je vais contrôler que le lien est bien présent et qu’il est bien sur l’ancre prévue.

Share Button