Silver marketing

La population vieillit. Les séniors sont de plus en plus présents sur un marché sur lequel les communicants doivent impérativement s’axer. En effet, selon les chiffres du gouvernement, plus de 15 millions de personnes ont plus de 60 ans en France aujourd’hui. Un chiffre record qui ouvre des perspectives inouïes et un potentiel peu – ou encore mal – exploité.

On parle de SILVER marketing – ou marketing d’argent. Afin de garantir leur avenir, les marques doivent donc s’adapter pour répondre aux attentes des séniors par l’innovation. Après le virage du digital, il s’agit de ne pas rater celui de cette cible prometteuse.

Celle qu’on nomme la Silver economy est probablement la plus intéressante du moment. En effet, aujourd’hui, se lancer dans le business du 3ème âge est un gage de réussite. Pour exemple le boom des objets connectés dédiés souvent à l’autonomie qui accusent une prévision de croissance de 134% pour 2014 (Source IDATE).

Comment le digital peut-il se positionner pour répondre à cette demande croissante ?

Quelques points de définition sur le Silver Marketing

Cible importante et en pleine croissance, les séniors inondent le marché mondial. Pendant longtemps boudés par les marques, ils sont aujourd’hui en passe de devenir les moteurs de l’économie. Cette tendance est portée par les plus hautes sphères de l’Etat qui alertent sur les besoins réels en innovation.

Par séniors on entend les +50 ans. Enfants du baby boom et consommateurs dans l’âme, ce sont aujourd’hui ceux qui ont le plus grand pouvoir d’achat :

  • Plus d’enfants à charge,
  • une vie d’épargne et
  • une espérance de vie non négligeable…

Les séniors sont une cible qui a de belles années de consommation devant elle.

Ce n’est évidemment pas une généralité. On n’oublie pas les retraités aux petits moyens et aux maigres retraites, bien nombreux.

Néanmoins, une marque qui vise les séniors est vraisemblablement une marque qui sait miser sur l’avenir !

Comment capitaliser sur les séniors dans le secteur du digital ?

Dans un premier temps, il s’agit de connaître et de comprendre la cible afin de pouvoir adapter votre offre en circonstance. Parmi les attentes des séniors on trouve:

La simplicité d’utilisation

L’accès aux nouvelles technologies n’est pas une évidence pour tous. Les marques doivent donc anticiper leur passage au digital en pensant à la simplicité réclamée par cette importante cible. Taille de police, call-to-action imposant, contact client et SAV poussé… Les séniors accrocheront au digital dans la mesure où il est accessible pour eux.

Les standards à respecter

Utiliser des standards connus par les générations antérieures : musique, images… Les séniors sont plus sensibles à des éléments de leur temps. Les séniors écoutent ce qui touche à leur sensibilité. Miser sur des mannequins plus âgés, axer véritablement la communication de votre site sur les séniors… est un pari gagnant.

Privilégier l’aspect pratique

Jeux pour la mémoire, travail sur les réflexes de la conduite… la gamification a tout à gagner à développer des applications dédiés aux anciens. Un des axes important de la Silver Economy est bel et bien de favoriser et de développer l’autonomie. Dans ce sens la domotique a de beaux jours devant elle.

Adapter l’ensemble de son offre

Offrir aux séniors des programmes et des projets complets adaptés. Les premiers à s’être engouffrés dans la catégorisation à l’extrême sont les sites de rencontre. Par la suite, on a vu apparaître bon nombre d’offres tournées vers cette cible.

Les pays asiatiques sont ceux qui ont la plus grande part de séniors. Le Japon a bien compris l’importance de ce virage et a commencé à développer une offre imposante sur ce secteur porteur.

Le webmarketing adapté aux séniors est donc un axe de développement à ne pas minimiser dans votre stratégie digitale !

Share Button