Qu’est-ce que Baidu ?

  • Date : 03 Fév 2017
  • -Auteur : Ling ZHANG
  • -Catégorie : Référencement naturel & Contenus
  • Votre vote :
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4,50 out of 5)
03 Fév 2017

Baidu (en chinois : 百度) est un moteur de recherche chinois qui, avec 80% des parts de marché, est le plus grand site en mandarin et le moteur de recherche le plus performant dans cette langue. Il a été fondé en 2000 à Beijing par Robin Li et Eric Xu. Aujourd’hui avec Vu du Web, vous allez mieux connaître ce géant du web chinois.

baidu logo

 

Naissance d’un poids lourd du web chinois

En 2000, constatant l’énorme potentiel du marché de la recherche sur le web en Chine, Robin Li a quitté son travail d’ingénieur chez Infoseek dans la Silicon Valley avant de retourner en Chine avec Eric Xu et un fond d’investissement de quelques millions de dollars de DFJ et IDG. Avec 6 informaticiens, Baidu est né dans des chambres d’hôtel à Beijing. Le nom Baidu provient d’un ancien poème de Xin Qiji de la dynastie Song (XIIe siècle) : 众里寻他千百度 qui évoque la poursuite acharnée des rêves.

 

Au début, il s’agissait de fournir une technologie de recherche pour des portails comme Sina, Sohu et Tom. Ce n’est qu’en 2001 que Baidu a sorti son moteur de recherche indépendant. Après plusieurs années de développement, Baidu s’est développé comme une plateforme aux multiples fonctions et est devenu la première marque chinoise introduite à la bourse américaine (Nasdaq : BIDU) en 2005. Aujourd’hui, c’est l’une des marques les plus connues en Chine : sa valeur estimée est de 80 milliards de dollars.

Quelles sont les fonctionnalités de Baidu ?

A part le classique service de recherche propre à tout moteur, Baidu propose également de nombreuses fonctionnalités comme une encyclopédie (Baike), un forum de discussion (Tieba), un service de question/réponse (Zhidao) ou encore une bibliothèque d’œuvres (Wenku) qui propose des contenus riches à un milliard d’utilisateurs. Ainsi, des services de divertissement et multimédias comme des vidéos, de la musique et de la littérature, sont mis à la disposition des internautes chinois.

En tant que principale point d’entrée, l’application Baidu mobile est utilisée par 87,5% des internautes chinois et est la 3e application mobile la plus utilisée en 2016 en Chine. Avec l’intégration des actualités et de la recherche vocale et d’image, l’application Baidu contribue à 2 tiers du trafic général, et transfère du trafic aux autres fonctions du système Baidu. Les plateformes d’e-commerce Baidu Nuomi (service local d’achat en groupe), Waimai (livraison de repas), qui représentent les services O2O (online to offline) de Baidu, avec l’intégration de l’intelligence artificielle, le chiffre d’affaires de ces services est de 150% par rapport à 2015. Quant à la fonction de porte-monnaie électronique, Baidu Qianbao, elle compte 90 millions de comptes actifs en septembre 2016.

Depuis 2007, Baidu s’étend à international et installe des antennes au Japon, en Egypte, en Thaïlande, au Brésil, en Indonésie et aux États-Unis. Avec Tencent (WeChat et QQ) et Alibaba (Tmall et Taobao), ces trois géants d’internet chinois sont nommés les BAT de Chine à l’instar des GAFA américains.

2016, une année pas si simple pour le moteur de recherche

L’année 2016 n’a pas été si facile pour Baidu suite aux scandales médicaux. En effet, un étudiant est mort après avoir subi un traitement illégal dans un hôpital proposé par un lien sponsorisé de Baidu.

De plus, des marques ont payé Baidu pour placer de la publicité dans certains forums thématiques et ce, en toute illégalité. Par conséquent, les règlements de la publicité en ligne ont été revus et sont à présent plus sévères qu’avant.

Jamais deux sans trois : plusieurs hauts gestionnaires ont quitté Baidu cette année pour différentes raisons. Tout cela a entraîné une chute du chiffre d’affaires de 0,7% au troisième trimestre par rapport à l’année précédente, soit 2,7 milliards de dollars, du jamais vu depuis son introduction en bourse en 2005. Malgré tout, Baidu s’en est sorti avec un bénéfice net de 475 millions de dollars au troisième trimestre, soit une hausse de 9,2% par rapport à N-1.

Une perspective de développement pour Baidu avec l’intelligence artificielle

En janvier 2017, Baidu a annoncé la nomination de l’ancien vice-président de Microsoft, Qi Lu, en tant que président du groupe et Chief Operating Officer.  Le Google chinois, Baidu, sera efficacement renforcé au niveau des talents car Qi Lu, l’ancien patron de Bing et Microsoft Office, qui dirigera près de 50 000 employés partout en Chine, donnera un coup de pouce dans le développement de l’intelligence artificielle, qui est considéré comme le cœur de la stratégie de développement pour la prochaine décennie par Robin Li. D’ailleurs, le moteur de recherche a fait ses premiers pas dans le domaine depuis quelques temps, avec par exemple sa voiture sans chauffeur et le moteur de réponse. Le but est de construire un écosystème complet sur le long terme appliqué à tous les produits de Baidu dans différents domaines.

Est-ce le géant internet chinois Baidu relèvera le défi et deviendra un leader en intelligence artificielle ? Quoi qu’il en soit les outils proposés par la société s’enrichissent toujours plus et n’ont rien à envier à son équivalent américain.

Besoin de visibilité sur la Chine ? Découvrez notre offre pour être vu sur le web en Chine !

Share Button