Frédéric Vu Du Web

Frédéric LAUDET

Consultant SEO

Missions :

Optimiser les sites internet pour améliorer leur visibilité dans les moteurs de recherche

Parcours :

Une maîtrise de géologie (master I pour les plus jeunes) en poche, Frédéric a quitté sa Bourgogne natale pour Montpellier afin se lancer dans la paléontologie, et plus précisément sur les différents mécanismes qui aboutissent à la fossilisation. Sujet qui deviendra celui d’un doctorat qu’il conclura en 2000. En plus de jouer à « Bones » sur les ossements de petits mammifères, le reste de ses activités universitaires ont consisté à répandre la bonne parole géologique et paléontologique auprès des étudiants tout cycles confondus au sein d’institutions plus ou moins (surtout) prestigieuses. Mais après une dizaine d’années dans le monde de la recherche ponctuée de voyages (professionnels) et de collaborations scientifiques plus ou moins exotiques (Londres, USA, Pologne, Afrique du Sud … Paris, Toulouse, Nantes), de manipulations plus ou moins hasardeuses (impliquant aussi bien des ossements vieux de 35 millions d’années que des crottes de petits carnivores ou des charognes fraîchement entamées), Frédéric revient à Montpellier et s’y installe pour de bon, accompagné cette fois d’une descendance dont il faut assurer la croissance dans de bonnes conditions. C’est alors qu’il change de cap et se lance dans l’informatique – domaine qu’il avait déjà fréquenté très jeune- et valide une licence professionnelle en 2008. Il rejoindra alors rapidement Popfactory où il apprendra et mettra en pratique toutes les ficelles du métier de référenceur (SEO et SEM). Bref, en l’espace de quelques années, Frédéric est donc passé de l’étude des stigmates sur les ossements à l’étude des paramètres qui empêchent la stigmatisation des sites web par Google! La réorientation des activités de Popfactory lui donne alors l’occasion rejoindre Vu du Web au printemps 2014.

Quelques questions pour mieux vous connaître :

Quel est votre sujet GEEK préféré ?

Sans doute les zombies, dont la thématique a été reprise et usée jusqu‘à la moelle par la communauté Geek ces dernières années ! En fait, j’ai toujours été fasciné par les films mettant en scène un groupe de personnages enfermés dans un lieu clos du fait d’une menace extérieure, surtout si une atmosphère ultra-tendue sert à développer ensuite les dimensions psychologiques des personnages et à dénoncer les travers sociaux-politiques de nos modes de vie. La série des films de George Romero illustre parfaitement ce cas de figure (au contraire d’une floppée de nanars sur le même thème). Dans une moindre mesure, la série Walking Dead (BD et télévision) développe et modernise cette approche « romerienne » de manière plus qu’honorable.

Combien de temps pourriez-vous survivre sans réseaux sociaux ?

A l’infini ! Du moins à titre personnel. Comme je le développe précédemment, si j’aime les films de zombies, ce n’est pas pour autant que je souhaite devenir à mon tour l’une de ces créatures ne pouvant vivre sa vie et ses relations que par l’intermédiaire d’un écran. D’un point de vue professionnel, c’est bien entendu plus délicat, car les relations avec le SEO sont étroites, tout au moins complémentaires.

Quelle est votre appli préférée ?

Pour les mêmes raisons précédentes, je demeure encore l’un des rares résistant aux smartphones, donc pas d’appli préférée.

Le portrait chinois-digital :

Si vous étiez un site internet

Un site d’actualité genre Rue89 : l’un des sites pionniers 100% web mêlant information, sujets d’actualité, et web 2.0 (permettant au passage d’inclure quelques backlinks thématiques, mais en no-follow : je préviens tout de suite les amateurs de bons plans) et quelques jeux de mots laids

Si vous étiez une invention digitale

GoogleEarth qui permet de faire le tour du monde devant son écran, de repérer mes trajets en vélo ou en randonnée, préparer mes voyages etc…

Si vous étiez un hashtag

#jeudemotlaid : on raconte que j’ai une zone d’activité cérébrale –une sorte de RAM- qui fonctionne en permanence pour manipuler les mots dans tous les sens et en ressortir le résultat adéquat au bon moment sous la forme d’un jeu de mot, au pire d’un calembour selon mon état de fatigue.

/*****************************************************************************/