Facebook vs Twitter : quelle est la différence ?

  • Date : 18 Oct 2013
  • -Auteur : Sébastien VALLAT
  • -Catégorie : Community Management & Réseaux Sociaux
  • Votre vote :
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
18 Oct 2013

En entrant en bourse en Septembre dernier, Twitter va retrouver son rival Facebook. Lancés à deux ans d’intervalle, l’un en 2004 et l’autre en 2006, ces deux réseaux sociaux populaires se livrent une rude concurrence. Pendant longtemps Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, a pris de haut le petit oiseau. Twitter ne représentait pas une menace réellement sérieuse. Aujourd’hui les deux géants de la Silicon Valley sont devenus adversaires.

Au pays des réseaux sociaux…

Facebook, c’est un milliard d’utilisateurs actifs, 2 milliards d’éléments partagés et 2,5 milliards de « like » chaque jour.

Twitter, c’est 500 millions d’utilisateurs dont environ 180 millions actifs, et 350 millions de tweet quotidien. 60 % des membres des deux réseaux se connectent via le mobile.

Deux géants qui règnent sur le nouveau monde : le social média.

Une surveillance réciproque…

Facebook s’inspire beaucoup, depuis quelques temps, de Twitter dans ses innovations. Avec, par exemple la reprise du fameux principe du « hashtags », ces mots-clés qui permettent de suivre facilement des conversations. Le réseau social de Mark Zuckerberg essaye également les « trending topics », l’outil qui permet le classement des sujets les plus populaires. Enfin, on retrouve également le principe des « followers » de son concurrent, en créant un système d’abonnement aux pages de personnalités.

Mais Twitter ne se laisse pas faire ! Suite au rachat d’Instagram par Facebook en 2012, le réseau social de Jack Dorsey a coupé l’intégration du service de partage de photos de son site, puis a bloqué la possibilité de retrouver sur Instagram ses contacts Twitter. Jack Dorsey n’a pas apprécié la trahison de son protégé Kevin Systrom, créateur d’Instagram…

Un match (difficile à prédire)

A première vue, le match entre Facebook et Twitter serait déséquilibré. Le premier possède plus d’un milliard de membres actifs, le second 200 millions.

Mais ils ont élaboré le même modèle économique. Ils cherchent à attirer  des annonceurs en leur proposant de publier des statuts Facebook ou des tweet sponsorisés. Ainsi, l’essentiel de la compétition ne se situe pas dans le cœur de service, mais dans le marketing et la publicité.

Construits sur le même modèle, Twitter et Facebook se retrouvent souvent à se disputer les mêmes partenaires et annonceurs. Ils veulent notamment se développer dans l’univers de la télévision, pour capter une partie du chiffre d’affaires de la publicité audiovisuelle.

Dans le mobile, nouvelle tendance pour les marques, Twitter a connu une progression plus rapide que Facebook. Mais le réseau social s’est depuis rattrapé. Cette année il captera plus de 15% de la publicité mobile dans le monde, contre 2% seulement pour Twitter.

 

« L’important, c’est de rester concentré, quitte à ce que parfois le marché ne suive pas tout de suite », a déclaré Mark Zuckerberg à propos de l’entrée en bourse de Twitter. Voilà un conseil qui reflète le combat, en somme, pacifiste que les deux géants des réseaux sociaux se livrent aujourd’hui.

 

Pour le plus grand plaisir des socionautes !

Share Button