Jérémy LINDINI

Chargé de Mission Référencement

Missions :

Analyser et optimiser la structure des sites web afin d’améliorer leur visibilité sur les moteurs de recherche.

Parcours :

Après un séjour dans l’armée de terre en tant que grenadier-voltigeur et entre deux boulots, Jérémy a découvert le web en participant au projet e-commerce d’une amie. C’est en suivant différents blogs et chaînes Youtube, qu’il a pu l’aider à créer et animer son site web. Afin d’améliorer ses connaissances et d’approfondir ses compétences, il intègre une formation WebMarketing en 2014. Dès le début, le référencement lui est apparu comme une évidence. Positionner un site web dans la SERP de Google est pour lui un challenge qu’il aime relever. En mars 2015, il effectue un stage de 2 mois chez Vu du Web comme chargé de référencement junior. Il a la chance d’y découvrir une équipe professionnelle qui lui apprend l’art de positionner les pages d’un site pour en accroître sa visibilité et créer du trafic. Suite à son stage, Jérémy intègre l’agence Vu du Web.

Quelques questions pour mieux vous connaître :

Quel est votre sujet GEEK préféré ?

Je n’ai pas vraiment de sujet GEEK préféré, je n’ai même jamais vu aucun Star Wars. Après j’aime tout ce qui touche au web.

Combien de temps pourriez-vous survivre sans réseaux sociaux ?

Je pense pouvoir me passer facilement des réseaux sociaux durant au moins une semaine à l’exception de Facebook que je ne peux abandonner que quelques heures par jour.

Quelle est votre appli préférée ?

Pocket, je ne m’en sers pas forcément tout le temps mais elle me permet de consulter du contenu web hors connexion.

Le portrait chinois-digital de JEREMY :

Si vous étiez un site internet

Je pense que je serais ilosport.fr. Ce site est rempli de conseils pour les personnes qui ne souhaitent pas se limiter à un seul sport.

Si vous étiez une invention digitale

Je pense que je serais un Ipad. Il a complètement révolutionné ma façon de naviguer sur le web.

Si vous étiez un hashtag

#têtu, parce que j’ai toujours raison et même quand j’ai tort ça implique que j’aurais pu avoir raison donc j’ai raison

/*****************************************************************************/