Slack outil

Slack, un outil de gestion de projet qui cumule les avantages

  • Date : 26 Mai 2016
  • -Auteur : Dorothee Loffroy
  • -Catégorie : Actus
  • Votre vote :
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 4,00 out of 5)
26 Mai 2016

Slack veut révolutionner la communication ! De plus en plus utilisée pour gérer des projets en commun, cette application de messagerie permet à des équipes de collaborer et de travailler facilement à distance. En couplant plusieurs fonctionnalités utiles, elle relègue les mails et Facebook au second plan en rassemblant dans une seule et même application un logiciel unique de discussion en temps réel et de partage de documents.

Une ergonomie sympa, une collaboration facile et fluide

Avec 3 millions d’utilisateurs quotidiens, le succès de Slack tient au fait qu’elle est très facile d’utilisation, ergonomique et qu’elle permet de synthétiser les fonctions des autres outils de messagerie avec une petite touche en plus : l’onglet personnel.

Comment ça marche ? L’inscription sur Slack est facile et gratuite : dès le téléchargement de l’application, Slack propose de créer un nom de groupe de travail puis il lui attribue une URL : vuduweb.slack.com par exemple. Ensuite on peut inviter tout simplement les personnes avec qui on veut collaborer, en inscrivant leur adresse e-mail.

Slack, plus fort qu’une messagerie instantanée

L’intérêt du chat sur Slack est qu’il offre différents #channels de discussion selon les équipes, les thèmes ou les projets, où vous pouvez partager facilement vos fichiers Excel, Dropbox, Google Drive. Pour les sujets communs, un forum général permet à tous les contacts de participer à une discussion. Mais chaque personne possède également un onglet personnel où il peut noter ses idées. En utilisant Slack, on peut donc réduire les échanges d’e-mails en interne, pour gagner en temps et en efficacité. Autre avantage de taille : Slack permet d’archiver tous les documents partagés et toutes les conversations qui y sont liées.

Quelles nouveautés par rapport aux autres outils ?

Par rapport aux outils traditionnels de communication comme Whatsapp, Skype, Dropbox ou BaseCamp, Slack n’apporte pas de véritable révolution, si ce n’est qu’elle couple toutes leurs fonctionnalités avec une ergonomie simple et fluide. Slack ressemble beaucoup à Basecamp par exemple mais en plus abouti. C’est bien pensé, beau, simple et l’expérience utilisateur est très réussie. L’autre avantage est que la partie gratuite est déjà optimisée, même si l’offre payante à destination des entreprises ou des particuliers est aussi alléchante puisqu’elle coûte pour l’option standard un peu plus de 6 € par mois contre 49 € pour Basecamp par exemple.

Une start-up valorisée à 2,76 milliards de dollars

La start-up créée par Stewart Butterfield, co-fondateur de Flickr et ancien de Yahoo! ne cesse de progresser ! Avec une nouvelle levée de fonds de 200 millions de dollars en avril, le chiffre d’affaires de Slack augmente régulièrement comme son nombre d’utilisateurs.
Et vous, que pensez-vous de Slack ? L’avez-vous déjà testée ?

Share Button