SEO : Un guide pour comprendre les algorithmes Google 

On le sait : Google classe les résultats de recherche à l’aide de puissants algorithmes parfois complexes à comprendre. Et pour démystifier un peu leur fonctionnement, le géant américain vient de publier un guide qui liste et explique les principaux critères privilégiés pour organiser les résultats des annonceurs. 

Dans une publication officielle récente, la maison Google prend la parole pour annoncer la mise en ligne d’un nouveau guide qui a pour objectif de faciliter la compréhension de ses algorithmes.


Car oui, on ne va pas se mentir. Même si ce sujet passionne les experts SEO du monde entier (nous y compris), il est parfois difficile de suivre le rythme tant les changements sont nombreux.

Dans ce cadre, Google en profite pour séparer en 2 familles distinctes :

  • Les « systèmes de classement »
  • Les « mises à jour »


Concrètement, les opérations « système » tournent en permanence en arrière-plan. Alors que les « mise à jour » sont des modifications ponctuelles qui peuvent jouer sur la classification du moteur de recherche Google.

Classement 2022/2023 : le point sur les algorithmes actuels 🤖

  • BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers) : Très puissant, cet algo est essentiel. C’est lui qui mouline sur les combinaisons de mots tapés et qui arrivent à interpréter les nombreuses significations possibles et les intentions de recherche.
  • Systèmes d’information de crise : Ce système de classification permet de pousser momentanément des infos spéciales si un évènement important apparait (catastrophes naturelles, guerre…,).
  • Systèmes de déduplication : Cet algo détecte les doublons inutiles dans les résultats pour afficher des informations variées. C’est le gendarme duplicate en quelque sorte !
  • Système de correspondance exacte des domaines : Ce service permet de ne pas sur-coter un nom de domaine qui correspond à la recherche tapée, mais qui ne fournit pas le meilleur contenu à l’internaute.
  • Systèmes de fraîcheur de l’information : Cet algorithme Google fait en sorte de privilégier les contenus récents dans les résultats de recherche.
  • Système de contenu utile (ou Helpful Content) : Très poussé, cet algorithme est entretenu régulièrement par les équipes Google, car il permet d’identifier les contenus avec une vraie valeur ajoutée. Il sait détecter par exemple les contenus autorédigés qui sont là uniquement pour ranker sur Google. Alors si vous utilisez des outils de réécriture pour paraphraser… veillez à bien passer sous ce radar, au risque d’être pénalisé !
  • Systèmes d’analyse de liens et PageRank : Cet algorithme est intimement lié au précédent. Son objectif est aussi de pousser les pages les plus adaptées, mais le rôle de ce système est de scanner les pages liées pour augmenter le niveau de pertinence. Voilà pourquoi nous invitons nos clients à créer des sous-pages et ainsi développer ces fameux « silo » qui donneront à manger à ce robot !
  • Systèmes d’informations locales : Ce soldat Google a été conçu pour mettre en avant les sources locales quand cela s’avère pertinent. Si vous cherchez à connaitre les prévisions météo du jour, cet algo veille à ce qu’on vous donne l’info dans votre ville plutôt que les températures du Costa Rica !
  • MUM (Multitask Unified Model) : Ce fidèle serviteur de Google améliore les extraits de recherche que Google choisit d’afficher sous les résultats.
  • Correspondance neuronale : Cet algorithme combine les mots clés de votre recherche pour les associer et comprendre le sens de votre requête. Si vous cherchez rock en seine, il va tout de suite comprendre que vous cherchez des infos sur un festival de musique. S’il n’était pas là, vous auriez probablement des informations sur la pratique du rock sur les quais de seine…
  • Systèmes de contenus originaux : Cet algorithme est également chouchouté par Google, car il permet de rendre à César ce qui est à César. Autrement dit, il s’assure que le contenu original soit privilégié par rapport aux autres sites qui se contenteraient de citer et de relayer cette information.
  • Systèmes de rétrogradation basés sur la suppression : Ce système donne des cartons rouge à tous les éditeurs qui enregistrent un grand nombre de plaintes de la part des utilisateurs.
  • Système Page Experience : C’est le gendarme UX de la bande. C’est lui qui évalue si votre page de destination offre une expérience agréable (page bien conçue, bonne lisibilité sur mobile, vitesse de chargement rapide, bon ratio texte / image, sécurité dans la transmission des données …). Un critère qui prend de plus en plus d’importance avec les années…
  • Système de classement des passages : Là encore, ce service est au service de la pertinence des contenus. Cet algorithme scanne les différentes sections d’un article et veille à ce que le contenu affiché soit suffisamment étayé et intéressant dans le cadre de la recherche effectuée par l’internaute.
  • Système d’avis sur les produits : Cette AI s’assure à ce que les avis publiés sur les produits (pas tous …) soient pertinents et véritablement rédigés par des passionnés qui maitrisent leur sujet. Comment font-ils pour y parvenir ? Cela reste encore un peu flou…
  • RankBrain : Là encore, cette AI aide Google à comprendre le sens des mots clés tapés dans son moteur de recherche, en interprétant au plus juste la recherche souhaitée.
  • Systèmes d’informations fiables : Cet algorithme veille à pousser le contenu vérifié, en privilégiant les sites avec une grande autorité.
  • Système de diversité des sites : C’est le videur de Google. Son rôle : s’assurer de ne jamais afficher deux fois le même site sur une page de recherche Google. Si vous comptiez envahir et monopoliser 100 % d’une page de résultats, vous pouvez oublier tant que cet algo ne sera pas à la retraite.
  • Systèmes de détection de spam : Et pour finir, ce soldat garantit à ce que tous les sites affichés sur son moteur de recherche respectent les règles et les politiques de spam de Google.

Fin du game pour ces algorithmes 💀

Google profite de la publication de ce nouveau guide pour lister plusieurs systèmes historiques, aujourd’hui supplantés par de nouveaux systèmes (à l’image de Panda, dont on a récemment appris qu’il a été remplacé par Coati) ou intégrés au cœur de l’algorithme. 👇

  • Hummingbird
  • Système de classement adapté aux mobiles
  • Système de vitesse de page
  • Système Panda
  • Système Penguin
  • Système de sites sécurisés

Envie de parler de SEO avec nous ?