Stop communiqués de presse

La fin des communiqués de presse en ligne

  • Date : 13 Oct 2012
  • -Auteur : Sébastien VALLAT
  • -Catégorie : Référencement naturel & Contenus
  • Votre vote :
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
13 Oct 2012

La mise à jour de l’algorithme de Google nommé Penguin, est en train de faire trembler le petit monde du référencement et du SEO. En effet, les fameux sites de communiqués de presse, ces sites qui permettent de créer des articles de 250 à 500 mots uniques et non dupliqués et d’y insérer 1 à plusieurs liens ancrés sont en train de subir des pénalités, les uns après les autres.

L’avantage de ce type de site, était de pouvoir booster des pages de contenu profondes en associant des mots-clés ancrés et ainsi de faire progresser la popularité de ces pages et leur indexation et positions dans les moteurs de recherche.

Que reproche Google aux sites de communiqués de presse ?

Le plus gros des reproches qui est fait aux éditeurs de ces sites via leur compte outils pour les webmasters est le suivant  :

« Nous vous invitons plus particulièrement à rechercher des liens potentiellement artificiels ou factices sur votre site qui redirigeraient l’internaute vers d’autres sites dans le but de manipuler le classement PageRank. Ces liens factices peuvent être ajoutés, par exemple, dans le cadre de la vente de liens pour améliorer le classement PageRank ou de processus d’échange de liens .  » Source Google.

C’est clair : ce sont bien les liens ancrés qui sont visés, et même tout le processus d’organisation de ces sites, leur arborescence, leur organisation, le calibrage trop parfait de leurs articles, la redondance des mots-clés « communiqué de presse », bref un ensemble de critères à ne pas prendre au hasard.

L’autre évidence est d’associer sur une même plateforme des contenus qui n’ont aucun rapport entre eux et qui pointent tous vers l’extérieur (vers un autre site). Ceci ne fait pas naturel du tout, en effet.

Les premières pistes pourraient être (à compléter en commentaire) :

  • de spécialiser ses plateformes par thème ou intérêt
  • d’arrêter d’utiliser les terminologies « communiqué de presse »
  • de réduire le nombre de liens sortant par article
  • de faire plus de liens internes : d’articles vers d’autres articles de la même plateforme
  • d’être plus naturel et plus fluide
  • de réduire la fréquence de publication
  • de se rapprocher de la structure et de la philosophie des blogs
  • de ne pas tout suroptimiser

Un ensemble de nouveaux critères à prendre en compte pour réinventer des modèles et des outils permettant de gagner le bénéfice de l’acquisition de ce type de liens sans subir de pénalités et en restant conforme aux recommandations de Google.

Êtes vous concernés ? Avez vous déjà travaillé ce type de nouvelles plateformes ? Merci pour vos commentaires.

Share Button