les moments forts de l'année

2020, une année en 4 étapes

  • Date : 17 Sep 2020
  • -Auteur : Sébastien VALLAT
  • -Catégorie : Actus, Vie de l'Agence
  • Votre vote :
    1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4,67 out of 5)
17 Sep 2020

Après un début d’année sur les chapeaux de roues avec une forte croissance après avoir remporté plusieurs appels d’offres, Vu du Web commençait après 7 ans d’existence une année placée sous le signe de l’accélération.

1 – Vu du Web et l’épidémie de Covid

Comme toutes les entreprises de France, Vu du Web n’a pas eu d’autre choix que de s’adapter à l’impact sanitaire et social de cette épidémie mondiale.

1-1 Mise en place

Pour maintenir sa qualité de service et sa disponibilité envers ses clients, l’agence a choisi le télétravail généralisé de l’ensemble de ses équipes dès que les mesures de confinement ont été annoncées. Je tiens à saluer ici la force de caractère, l’esprit d’engagement et la volonté de l’ensemble des collaborateurs de Vu du Web. Une quinzaine de personnes qui quittent l’agence un lundi soir avec l’ordinateur sous le bras et qui, le lendemain à 9h, sont en place et opérationnels comme si de rien n’était.

C’était le premier signe fort que tout allait bien se passer, grâce à une vraie capacité collective et une force d’adaptation que nous ne nous connaissions pas.

 1-2 Adaptation

Alors oui, nos journées ont été bien remplies au cours de ces nombreuses semaines de télétravail que nous avons passées au service de nos clients. Si cette période était difficile pour l’humanité et difficile pour de nombreuses entreprises, c’était aussi une période de forte activité pour Vu du Web.

Nous avons été très sollicités par nos clients historiques (éducation/institutionnels) pour accélérer les actions et créer des dispositifs web sur mesure afin d’adapter les messages, les discours, les actions au contexte du confinement.

Nous avons aussi soutenu nos clients les plus touchés (tourisme/événementiel) en offrant gratuitement nos services pendants plusieurs semaines.

1-3 Choix d’entreprise

Chez Vu du Web, nous avons choisi dans cette situation, et à ce moment, de ne profiter d’aucun des dispositifs de soutien proposés par l’État. Pas de PGE, pas de report de charges ou de TVA, pas de chômage partiel…

En effet, à cette période, nous avions une croissance d’environ 40 % par rapport à l’année précédente. Autant continuer sur nos fonds propres, car ils sont là, et se focaliser sur le développement côté clients.

Le message était aussi de rassurer les salariés de l’agence en leur disant que l’entreprise allait bien et qu’elle pouvait (sauf cas de force majeure à venir) traverser ce début de crise.

Après avoir échangé avec plusieurs chefs d’entreprise pendant le confinement, il est apparu que le cas de Vu du Web n’était pas une exception, loin de là. De nombreuses autres entreprises ont aussi choisi de s’autofinancer car elles allaient bien.

Tout ceci m’a rassuré et “peut-être” convaincu que la crise n’était pas généralisée, peut-être pas aussi globale qu’on peut le penser, mais qu’elle était ciblée et touchait surtout certains secteurs d’activité à qui je souhaite sincèrement une sortie rapide de la situation.

2 – Se retrouver en équipe

Le temps du confinement touchait à sa fin et à ce moment, je voulais que l’équipe se retrouve.

Oui, se retrouve en vrai, en plein air, ensemble, mais se retrouve aussi autour des valeurs qui font le succès de Vu de Web depuis des années et particulièrement pendant cette crise : la disponibilité, le service client, la spontanéité, la performance, le pragmatisme et la capacité de rendre les choses possibles.

2-1 Rendez-vous en plein air 

J’ai donc organisé un séminaire en plein air au pied du pic Saint-Loup, à 2 pas de Montpellier, pour marquer une pause en équipe. L’objectif : faire le point sur l’état des troupes et la santé collective physique, psychologique, professionnelle…. Et bien soyez rassurés : tout le monde est en pleine forme, tout le monde est plein d’envie. Alors évidemment, nous avons tous eu et avons encore peur pour nous et nos familles, mais nous avons envie de continuer à avancer personnellement et professionnellement.

2-2 Nouvel élan

Cette journée en plein air, centrée sur la volonté de faire une pause, a donné un nouveau souffle à l’année 2020 de Vu du Web. À l’issue de cette première journée, nous avons voulu continuer ces moments d’échanges, de co-construction et de forte cohésion. J’ai donc organisé un deuxième événement pour l’équipe au mont Aigoual avec comme grand objectif de faire prendre à l’agence Vu du Web un nouvel élan.

3 – Le moment du management

Après tous ces moments subis ou provoqués, parallèlement à une situation de développement exceptionnelle de l’agence, le temps de la structuration est venu. Pourquoi ? Simplement parce que nous grossissons, que notre modèle a besoin de se structurer pour continuer à toujours pouvoir dire OUI à nos clients.

3-1 Un directeur d’agence

J’ai décidé de nommer Arnaud Cismondi, salarié de l’agence depuis 2015 et qui revient d’un tour du monde écourté pour cause de Covid, au poste de directeur d’agence. Il aura pour mission principale le développement, la structuration et le pilotage de Vu du Web. Arnaud dispose de qualités personnelles et techniques lui permettant d’occuper ce poste et de réussir à cette fonction.

3-2 Des responsables de pôles

Arnaud s’appuie sur une organisation sur mesure portée par 3 collaborateurs qui évoluent dans l’entreprise :

  • Thomas Alguacil : responsable des projets ;
  • Loïc Cazou-Mingot : responsable de la production et du planning ;
  • Frédéric Laudet : responsable R&D et innovation.

Cette équipe, accompagnée de l’ensemble des collaborateurs techniques ou chefs de projet, va permettre à Vu du Web de se stabiliser, de continuer à se structurer et de se développer. De nouveaux collaborateurs ont rejoint l’agence en septembre pour continuer à muscler l’équipe.

Une équipe renforcée, structurée, afin de continuer à capitaliser sur ce qui fait que nos clients, historiques ou nouveaux, nous choisissent. 

Dans les nouveaux clients que nous avons convaincus entre juillet et août, nous comptons : l’Office de Tourisme de Saint-Martin, l’Office de Tourisme de Poitiers, la CCI Occitanie, Dev’Up Val-de-Loire, le groupe FDI Promotion et la marque d’électroménager Russell Hobbs. 

4 – Une croissance qui devrait permettre à Vu du Web de doubler son CA en 2020 par rapport à 2019

Nous sommes organisés pour attaquer le dernier trimestre de cette année exceptionnelle, tant dans la situation précédemment décrite que dans la performance pure de l’entreprise. 

J’en profite pour remercier les clients historiques de Vu du Web, qui ont accepté de me suivre début 2013 quand j’ai démarré l’aventure (je parle ici du groupe C&D et du Groupe IGS : deux groupes spécialisés dans l’enseignement supérieur et qui regroupent de très beaux établissements de l’enseignement supérieur). Et je remercie bien sûr tous nos autres clients récents ou anciens, grands comptes ou TPE, locaux ou internationaux…

C’est la diversité de nos clients qui nous permet de nous surpasser, d’inventer des dispositifs adaptés à chaque objectif spécifique, à chaque budget, une vraie richesse dont se nourrit l’équipe et qui nous permet au quotidien de progresser et de performer.

L’ensemble de l’équipe se tient à votre disposition pour répondre et vous accompagner dans vos problématiques de visibilité sur le web.

Share Button